Les origines

Abbaye en ruine

Un soir de 1986, un groupe d’amis passe devant l’abbaye de Bon-Repos en ruine et menaçant de s’écrouler. Ils décident de commencer un immense chantier de nettoyage et restauration dès le lendemain. C’est le début de Bon-Repos. Au cours de cette même année, ils créent l’association des «Compagnons de l’Abbaye de Bon Repos» destinée à la restauration du monument.

Très rapidement, une idée de son et lumière émerge et semble prendre forme dans la volonté d’animer et de dynamiser lesitedel’abbaye. Pour mettre en oeuvre ce spectacle, l’association «Son et Lumière de l’Abbaye de Bon Repos» est créée en 1988. D’une durée de 20 minutes et mettant en scène une quarantaine de bénévoles, ce premier spectacle attire alors 1200 personnes.

En 1993, cette association devient RACINES D’ARGOAT (Rencontres Associatives et Culturelles d’INtérêt Economique et Social d’Argoat). Elle a pour objet de valoriser le territoire d’Argoat, de rassembler les personnes et de favoriser les rencontres à travers la mise en oeuvre de spectacles vivants, dont le son et lumière, et, plus largement, d’animations artistiques et culturelles portant un intérêt économique et social pour le territoire.