Des responsabilités et de la gouvernance

par Florence LE GALL et Philippe LE LOUARNE

L'association est dirigée par un CA de 15 personnes.  Et d'un bureau constitué de 7 bénévoles qui tirent leur légitimité de leur élection.  Nous avions souhaité qu'aucun d'entre nous ne détienne seul le pouvoir, ce que nous avons parfaitement réussi. Tous les membres du bureau sont la voix de Racines d'Argoat. Aucun ne parle en son nom. A ce titre leur parole ne saurait être mise en cause. Et aucun bénévole ne peut prétendre "faire ce qu'il veut". En effet, le respect des mêmes règles , par tous, quelle que soit sa place, garantit l'équité de tous et la pérennité de l'association. Ainsi, les membres du bureau payent leur inscription, places de spectacle, t-shirt, repas, boissons; ne volent pas, ne s'alcoolisent pas, portent leur badge, ne font entrer personne sur le site ; et n'invitent personne, fut-ce leur famille, sous le chapiteau des historiques...  Parce que nous ne sommes que des bénévoles mais qui avons accepté, certes, de prendre de lourdes responsabilités, nous avons droit au respect. Les insultes, violences verbales ou physiques sont, à ce titre, inacceptables.

Ce petit rappel car, pour quelques uns qui ne respectent pas les règles, nous allons être contraints de rédiger ces dernières, pour tous, et de façon explicite. Si le bon sens était la chose la mieux partagée, nous ne serions pas amenés à une telle extrémité . Nous sommes certes une association de bénévoles, mais une grande association, composée de 574 bénévoles. Chacun devine sans mal ce qu'il adviendrait si chacun "faisait ce qu'il veut". C'est ingérable . 

Nous sommes  conscients de nos responsabilités envers le Son et Lumière et chacun d'entre vous.  Nous vous demandons de mesurer les nôtres: pas seulement humainement mais aussi légalement car, les lois existent, se durcissent, et la société est de plus en plus procédurière. Si les Présidents ont parfois le beau rôle, ils ont aussi celui du rappel et du respect de la règle, ils font le sale boulot! pas facile, mais nécessaire.

Bénévolement vôtre.